LSS3 - Lean Six Sigma - Black Belt

Référence LSS3

Durée 5 days

Modalité Formations catalogue

Sur demande

UGS : LSS3 Catégories : ,

target Objectives

• Maitriser le modèle DMAIC ;
• Être capable de sélectionner les outils Lean Six Sigma adéquats ;
• Savoir mener un projet Lean Six Sigma d’envergure ;
• Être en mesure de coacher des Green Belt ;
• Se préparer au passage de la certification Lean Six Sigma Black Belt ™ (ICBB ™) de l’IASSC.

tablet Prerequistes

Aucun prérequis. Toutefois, il est fortement conseillé d’avoir en charge un (ou plusieurs) projet(s) d’amélioration.

check Description

Une personne de niveau Black Belt est un professionnel qui connaît bien la méthodologie Lean Six Sigma, qui peut coordonner plusieurs projets menés par des Green Belt et qui dirige des projets d'amélioration complexes, généralement à temps plein.
Pour cela, un Black Belt doit avoir une compréhension approfondie de tous les aspects du Lean Six Sigma, et notamment avoir un haut niveau de compétences dans les différentes phases (définition, mesure, analyse, amélioration et contrôle) de la méthode DMAIC, telles que définies dans le Lean Six Sigma Black Belt Body of Knowledge ™. Il doit être capable de mettre en œuvre, d’exécuter, d’interpréter et d’appliquer Lean Six Sigma à un haut niveau de compétence.
Cette formation permet aux participants d’approfondir leurs connaissances des techniques Six Sigma utilisés pour l’amélioration des processus. Elle prépare également les stagiaires au passage de la certification Lean Six Sigma Black Belt ™ (ICBB ™) de l’IASSC.

check user Audience profile

Toute personne impliquée dans des projets d’amélioration de processus et souhaitant s’approprier les principes et méthodes du Lean et du Six Sigma.

Discover lesson plan

Le contenu s’articule autour des 5 phases de la méthode DMAIC :

• Phase « Define »
o Compréhension du 6 Sigma :
 définitions ;
 histoire ;
 stratégie ;
 résolution de problème ;
 rôles et responsabilités.
o Les fondamentaux du 6 Sigma :
 cartographie des processus ;
 Voix du client (VOC) ;
 coût de non-qualité ;
 mesures de base.
o La sélection de projets :
 approches de sélection ;
 gouvernance ;
 Business case ;
 Charte du projet ;
 justification financière.
o Le gaspillage
 comprendre le Lean ;
 les 7 sources de gaspillage ;
 5S.

• Phase « Measure »
o Introduction à la mesure ;
o Découverte du processus :
 Diagramme de causes à effets
 Cartographie détaillée des processus ;
 FMEA (AMDEC).
o Les statistiques 6 Sigma :
 les statistiques de base ;
 statistiques descriptives ;
 distribution normale ;
 évaluer la normalité ;
 causes communes, causes spéciales ;
 représentations graphiques.
o MSA (Measurement System Analysis) :
 présentation du MSA ;
 MSA pour les variables ;
 MSA pour les attributs.
o Capacité du processus :
 capacité continue ;
 concept de stabilité ;
 capacité pour les attributs.

• Phase « Analyse »
o X Sifting (analyse multivariée, classes et causes) ;
o Statistiques inférentielles ;
o Introduction aux tests d’hypothèses ;
o Tests d’hypothèses pour données normales :
 F-test ;
 homogénéité de la variance de Barlett ;
 tests de la moyenne.
o Tests d’hypothèses pour données anormales :
 tests non paramétriques ;
 homogénéité de la variance de Levenne ;
 tests de médiane ;
 tests de proportions ;
 tableau de contingence.

• Phase « Improve »
o Modèle de régression :
 corrélation ;
 modèle linéaire simple.
o Modèle de régression avancé :
 corrélation/régression ;
 Régression non linéaire ;
 Les régressions multiples.
o Le plan d’expériences (méthodologie DOE) et ses différentes étapes ;
o Plan d’expérience factoriel complet :
 Modèles mathématiques ;
 Balance et orthogonalité ;
 Points centraux.
o Plan d’expérience factoriel fractionnaire.

• Phase « Control »
o Plan d’expériences avancées :
 nature itérative ;
 gradient ascendant/descendant.
o Capacité avancée :
 capacité en tant que technique de surveillance ;
 capacité des types de données ;
 identification de la distribution des données ;
 causes particulière affectant la capacité.
o Les outils de contrôle Lean :
 5S ;
 Kaizen ;
 Kanban.
o La prévention des erreurs :
 Automatisation ou interruption de processus ;
 Poka Yoke.
o Contrôle statistique du processus (SPC) ;
o le plan de contrôle :
 sélection des éléments ;
 contenu du plan de contrôle.

• Préparation à l’examen « Black Belt » de l’IASSC.

Examen :

• Le passage de l’examen s’effectue en différé avec surveillance individuelle en webcam par l’organisme de certification ou dans un centre PearsonVue. Cela consiste en un QCM de 4 heures, comportant 150 questions. Un score minimum de 70% est requis pour réussir l’examen.

Méthodes et moyens pédagogiques :

• Exposé théorique et participatif, dispensé en FR ou en EN, alternant :
o Présentation théorique ;
o Discussion autour des cas organisationnels des participants ;
o Vérification de la compréhension au fur et à mesure de l’avancement dans le référentiel, par des exercices et par la mise en œuvre des notions abordées soit sur les projets d’amélioration des stagiaires, soit sur un projet imposé ;
o Examen blanc avec réponses.
• Sont fournis aux stagiaires :
o support en EN présenté par un instructeur certifié, format papier prise de note (noir & blanc) ou en accès en ligne,
o glossaire en EN.
• Requiert une salle équipée de PC (formateur et stagiaires), de connexions internet, d’un vidéoprojecteur et d’un tableau blanc ou paperboard.